ACTUALITÉS

  • Accueil
  • Actualités
  • Si l’Etat n’affirme pas que la HVE est désormais la norme environnementale, il donne ce pouvoir aux labels privés

Si l’Etat n’affirme pas que la HVE est désormais la norme environnementale, il donne ce pouvoir aux labels privés

Alors que les Etats généraux de l’alimentation ont suscité de fortes attentes chez les agriculteurs et la société civile, le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale a déçu. Le point avec le député Dominique Potier, très engagé dans ces travaux.

« Dans la diversité des systèmes, la polyculture élevage a été identifiée comme un modèle de référence. Le renouveau des démarches collectives comme source d’économie. Enfin, la mise en place de labels publics forts, comme la haute valeur environnementale (HVE), est essentielle pour remettre de la clarté. Nous avons dessiné une nouvelle France agricole à l’horizon 2030 avec 30% en bio, 30% en HVE (niveau 3) et 30% engagée dans des certifications environnementales… » [Témoignage complet de Dominique Potier dans Actu-environnement]

CATÉGORIE

ILS SOUTIENNENT

PUBLIÉ PAR

DaTE DE PUBLICATION

12 juin 2018

PARTAger SUr les réseau sociaux