«Il y a une véritable demande des distributeurs sur la HVE, explique Dominique Viel, directeur commercial et marketing de la Ferme des Arches. C’est une voie alternative au bio qui génère un engagement de toute l’exploitation, pas seulement de la production. Il y a eu la période GlobalGap, IFS… on est aujourd’hui à l’ère de la HVE.».

La Ferme des Arches a mené des simulations chez ses producteurs. « Au vu des résultats, sur les 48 producteurs…

Article complet dans reussir.fr [Ambition HVE pour la Ferme des Arches]