Greenpeace confirme qu’Intermarché développe des actions pour organiser une filière d’approvisionnement de fruits et légumes frais issus d’exploitation de Haute Valeur Environnementale, mais dévoile également que l’enseigne E.Leclerc aurait un plan d’action ambitieux visant à amener ses producteurs-rices au niveau de la certification Haute Valeur Environnementale (HVE) sur plusieurs filières, notamment les pommes, poires et pommes de terre.

Et de conclure : « Il est nécessaire que les enseignes travaillent de concert et harmonisent leurs engagements autour d’un cahier des charges commun : la certification Haute valeur environnementale (HVE) du ministère de l’Agriculture, dont le cahier des charges exige une réduction drastique des intrants de synthèse. » [Lien vers le dossier réalisé par Greenpeace]