• À l’horizon 2025 ou 2030, les 20 000 agriculteurs qui travaillent avec Intermarché seront certifiés haute valeur environnementale.
  • Pour arriver à ce résultat, Intermarché et Agromousquetaires savent qu’ils doivent mettre les exploitations dans une situation de stabilité sur le long terme.
  • Le groupe va développer les contractualisations stables et pérennes, excellent outil pour accompagner les transitions agroécologiques nécessaires en donnant de la visibilité aux agriculteurs pour investir. Avec les producteurs de porc, Agromousquetaires contractualise sur douze ans.
  • Le groupe vie une transformation en profondeur mais il faut donner un peu de temps pour l’organiser. Sur la question des pesticides., le groupe propose de plus en plus de produits…

 

Article complet sur ouest-france.fr