Dans le Projet de Loi de Finances 2019, la somme de 600 millions d’euros sur cinq ans, a été approuvée le 23 octobre par la commission des affaires économiques de l’Assemblée nationale, dans le cadre de l’examen du projet de loi de finances (PLF) pour 2019. Ce «fonds de transition agricole public-privé», ainsi que l’a défini son promoteur, le député LREM de la Creuse Jean-Baptiste Moreau, vise à accompagner les agriculteurs dans leurs investissements de modernisation liés aux Etats généraux de l’alimentation (Egalim) et aux plans de filière.