A l’occasion des premières rencontres nationales de la Haute valeur environnementale (HVE) au ministère de l’Agriculture, Didier Guillaume a rappelé hier que la certification HVE « prendra sa part dans la réalisation de la poursuite de la montée en gamme des productions ». « L’Etat à travers notamment le plan biodiversité, la loi Egalim et son obligation de servir 50% de produits notamment sous Siqo dans la restauration publique marque son attachement à des productions plus durables, générant davantage de valeur ajoutée et une bonne répartition de celle-ci tout au long de la chaîne », a-t-il poursuivi. Un décret publié en avril précisera quels produits rentreront dans les 50% souhaités par l’Etat et les produits issus d’exploitations certifiés HVE en feront partie.

 

Article complet dans lesmarches.reussir.fr [La HVE aura sa place en restauration collective]